Discours de notre président d'honneur, Grégoire Delacourt

Catégorie Programmation 2017
7 avril 2017, Commentaires 1

Québec, mercredi 5 avril 2017.

Je déclare ouvert ce nouveau Salon International du Livre de Québec.
Je déclare que les mots sont l’âme du monde.
Qu’ils sont beaux et gratuits.
Qu’ils appartiennent à chacun.
À ceux qui les écrivent comme à ceux qui les lisent.
À ceux qui les traduisent et les transmettent.
Je déclare que les mots sont le plus grand patrimoine de l’humanité.
Je déclare que les livres sont un rempart contre la bêtise et la barbarie.
Qu’ils possèdent le don d’agrandir la vie de chacun, le pouvoir de nous apprendre à l’aimer plus, à l’aimer mieux.
Je déclare que les livres peuvent sauver des vies, peuvent réchauffer et nourrir.
Qu’ils sont vivants.
Je déclare qu’il n’y a pas de mauvais livre.
Dans chacun d’eux, il y a toujours au moins un mot, au moins une phrase, qui est un cadeau.
Que dans chacun d’eux, il y a toujours une rue qui mène à la mer, une maison où se retrouvent ceux qui se sont cherchés.
Que dans chacun d’eux, il y a toujours une réplique, un sourire, un regard qui gomment la solitude.
Le froid. Ou le chagrin.
Je déclare qu’il n’existe pas de livre sans lecteur, et qu’un lecteur est la mère de tous les livres.
Que les auteurs sont des peintres, des musiciens, des Cyrano de Bergerac.
Qu’ils sont des passeurs, qu’ils sont des douleurs et des joies.
Je déclare que cette édition 2017 du Salon International de Québec est en mémoire de ceux que la folie des uns a arraché aux autres.
Que ce Salon est la preuve que nous sommes vivants, que nous sommes debout, que nous avons choisi les mots, comme des armes, pour embellir la vie.
Et nous gagnerons.
Bienvenue à tous.


 

One response on “Discours de notre président d’honneur, Grégoire Delacourt

  1. […] emporte toujours les larmes. Écrire est une arme contre les armes et la bêtise. Nous parlerons de cela, sans doute, et aussi de Danser au bord de l’abîme ce mercredi 26 avril à la Fnac. Je me […]