66 000 VISITEURS EN 2014

Catégorie Salon de presse
31 août 2014, Commentaires 0
COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

66 000 visiteurs en cinq jours
Le Salon international du livre de Québec a atteint son objectif

Québec, le 13 avril 2014 – Le Salon international du livre de Québec a fermé ses portes à 17 h : 66 000 personnes, dont environ 24 000 jeunes se sont rendus au Centre des congrès de Québec. En 2014, une programmation plus étoffée comprenant davantage d’activités, l’augmentation du nombre d’auteurs qui ont répondu à son invitation et la notoriété de plusieurs d’entre eux expliquent en partie ce succès et ont certainement influencé les choix de sorties cette fin de semaine à Québec.

Débats : des visiteurs passionnés par les débats

Les débats, les tables rondes et rencontres d’auteurs ont également gagné en popularité. Avec une attention portée sur les sujets d’actualités tels que la santé, l’éducation, les romans historiques, les préoccupations environnementales etc… quelque 130 activités d’animation ont su capter l’attention de milliers de visiteurs. Tous et chacun ont contribué à faire de ce formidable salon un véritable succès : les auteurs, les animateurs, les éditeurs ont gravité autour d’une programmation éclectique qui abordait des thèmes passionnants comme Réchauffement climatique – Quand la réalité dépasse la fiction avec Steven Guilbault et François Tanguay, La mère dans tous ses états : écrire sa joie et son désarroi avec Diane Lavoie, Annie Cloutier et Caroline Allard ou encore Les grands prix littéraires : leur impact sur l’écriture et la vie de l’écrivain avec Marie-Claire Blais, Léonora Miano et Dany Laferrière sont autant d’éléments qui ont mobilisé l’intérêt du public.
Un moment fort du Salon est sans contredit l’hommage qui a été rendu au nouvel académicien Dany Laferrière. Intitulé Bonjour Monsieur Laferrière, l’immortel, cet hommage soulignait l’importance de son élection décembre 2013 qui constitue un événement majeur dans les annales littéraires. Les écrivains Marie Laberge, Rodney Saint-Éloi et Kim Thuy ont évoqué leur lecture de l’œuvre de Laferrière et la contribution de l’écrivain à la littérature québécoise. Les comédiennes Mireille Métellus et Marianne Marceau ont lu des extraits de l’œuvre.

La popularité des auteurs d’ici et d’ailleurs

La popularité grandissante du salon a certainement contribué à la présence des 1,100 auteurs présents qui ont souvent dû faire patienter leurs lecteurs en attendant leur séance de signature : pour n’en nommer que quelques-uns, Marie Laberge, présidente d’honneur de l’édition 2014, Kim Thuy, Marie-Paul Ross, India Desjardins, Alexandre Jardin, Chrystine Brouillet, et chez les plus petits, Geronimo Stilton, Martine Latulippe, Caillou ou encore Marie-Louise Guay ont tous contribué à leur façon, avec des centaines d’autres auteurs, à faire de ce Salon, une fois de plus, une belle réussite. Les traditionnelles files d’attentes devant les auteurs à succès en faisaient foi.

Le Festival de la bande dessinée de Québec a également réussi à attirer des bédéistes de grand renom au plus grand plaisir de leurs fans.

L’Espace de la diversité

Partenaire essentiel dans les enjeux de la littérature contemporaine, l’Espace de la diversité invite les auteurs et les lecteurs à penser le monde à leur manière et à partager leurs perspectives sur de questions actuelles comme la globalisation, le racisme, l’exclusion, etc…

Il a accueilli une délégation formée d’auteurs sénégalais dont c’était, pour la plupart d’entre eux, un premier séjour au Québec : Fatou Diome, Abdoulaye Fodé Ndionne, Nafissatou Dia Diouf, Moumar Guèye, Fama Diagne Sène et Papa Madéfall Guèye ont pu faire connaître leur littérature aux visiteurs qui sont venus nombreux les rencontrer.

D’autre part, Alfred Alexandre (Martinique), Emmelie Prophète (Haïti), Mark-Endy Simon (Haïti), Leonora Miano (France-Cameroun) et Amal Sewtohul (Ile Maurice) ont également fait partie de ce groupe d’auteurs venus de la Francophonie qui ont profité de leur présence pour mettre de l’avant leurs ouvrages et leur spécificité.

Lire et faire lire

Appuyant rarement une cause sur la place publique, le Salon a exceptionnellement fait place à l’organisme Lire et faire lire qui a pour mission de stimuler le goût de la lecture chez les enfants par l’entremise de lecteurs bénévoles. À l’origine de ce projet en France depuis 1999, Alexandre Jardin a profité de son passage au Salon pour en faire la promotion en compagnie des parrains et marraines de l’organisme au Québec : Benoit Brière, Dominique Demers, Marie Laberge et Dany Laferrière.

Le prochain Salon international du livre se tiendra du 8 au 12 avril 2015 au Centre des congrès de Québec.

-30-

Source : Johanne Mongeau
Directrice des communications
418 254-1206

Comments are closed.